Aller au contenu

Simca « Lot 7 »

Marque : SIMCA

Type : F-594 WM

Modèle : Cargo Lot 7

Année :

Kilométrage :

Longueur

Largeur

Poids

La version 4×4 et de plus en dépanneur « lot 7 » reste rare dans l’Armée Française avec une production de seulement 600 camions.

L’exemplaire présenté ici est dans très belle état de conservation. Comme l’ensemble de véhicules militaires de cette collection, il a été parfaitement stocké et fonctionnait a son achat.

Son état carrosserie est superbe, son bâchage est complet et tous les ensembles mécaniques, électriques, périphéries sont  restés dans leur état d’origine de l’Armée Française.

Historique

Le Simca Cargo est un camion fabriqué par Simca Industries.

À la suite du rachat de Ford SAF  et de son usine de Poissy, par Simca fin 1954, le Ford Cargo, qui a remplacé le Ford-Poissy F 798 WM en 1950, devient le Simca Cargo.

Le Cargo est équipé d’un moteur V8 à essence de 3,9 litres de cylindrée pour une puissance de 100 ch issue des berlines de production commerciale Ford Vedette Vendôme et la Ford Comète.

La boite de vitesse à crabots (donc non synchronisée) nécessitant obligatoirement pour leurs passages la manœuvre du double débrayage enseignée alors par les moniteurs militaires d’auto-école.

À partir de 1956, le Cargo est fabriqué à Suresnes chez Unic que Simca venait également de racheter, tandis que le moteur est produit dans les anciennes usines Bugatti à Molsheim.

En 1959, le Cargo évolue et se modernise modèle 937 bénéficie d’un V8 de 4,2 litres et, cette fois-ci, d’une boîte de vitesses synchronisée.

Jusqu’en 1966, l’armée française, qui tient à avoir des camions fonctionnant à l’essence et non au gazoil1, commande 9 725 unités à deux roues motrices (4×2) F 569 WM de cinq tonnes de charge utile et 14 645 unités à quatre roues motrices (4×4) F 594 WM de trois tonnes de charge utile dont 1 205 camions bennes, 600 dépanneuses (dite « Lot 7 ») et 500 camions citernes.

La transformation 4×4 est effectuée par Marmon-Herrington.

Si le Ford Cargo 4×4 se distingue grâce à sa grille avant remplaçant la calandre, le Simca Cargo se démarquera rapidement par sa cabine découvrable bâchée « torpédo ».

L’armée française n’a pas commandé le modèle 937.

Dans les années 70 elle remplaça peu à peu le Simca Cargo 4×4 par le Saviem SM8 4×4.